Objectif sport

Analyses et billets d'humeur de passionnés du sport

15 avril 2010

This is the lutte finale, turn us vers tomorrow...

 

Dans le monde merveilleux du basket US, et son organisation marxiste (majorité du fric pour les joueurs, seuls à faire grève à l'occasion au pays de l'Oncle Sam) qui inspirent tant les patrons de soccer européen (...),

 

grande est la peine assaillant l’observateur en fin de saison.

 

Entre les équipes qui coulent volontairement pour espérer attraper le pompon à la Draft

(je leur souhaite à toutes un Sam Bowie des familles, à ce propos, voire un Darko Milicic),

 

celles qui donnent dans le frein à main,

à coup de multiplication logarithmo-hypoténusienne pour éviter un adversaire déplaisant….

 

Bref, il est temps que le monde du salary cap US retrouve son équilibre et les matchs où sortent les couteaux et se rangent les allez youp là là.

 

GO WEST !

 

Naturellement, gros intérêt sur la Conf’ Ouest, aussi dominatrice qu’à l’habitude,

dont n’ont pas pu se sortir deux bonnes équipes, à savoir Houston à qui la positive attitude n’a pas suffi

et les Grizzlies de Zach Randolp et de Marc Gasol (belle saison du petit frère, à ce propos)

qui n’ont pas trouvé l’or et rient donc peu.

 

Lakers – Oklahoma :

disons que la ruée vers l’ouest n’aura pas lieu,

Durant perdra de toute façon haleine,

et puis soyons sérieux,

ça va faire un 4-0 pour les angelinos,

qui laisseront une plume éventuellement dans un moment de détente hôtelier

– sacré Kobe –

et de perte de concentration.

 

Nuggets – Jazz :

les mormons, faites vos prières,

les derniers jours arrivent tôt cette année,

le père Billups va encore nous faire une démonstration,

avec un Carmelo Anthony richard en tirs,

même si Boozer, un peu gêné par K-Mart de retour,

parviendra sur quelques matchs à bousculer la raquette du Colorado.

4-2 pour Denver. Le dinosaure pas près de s’éteindre,

qui va tout tenter pour moonwalker sur les têtes de la bande à Phil Jackson.

 

Mavericks – Spurs :

 

Tony le français va-t-il réussir à crocheter Dirk l’allemand ?

Ma foi, j’ai tendance à y croire,

surtout que Duncan a réussi à se préserver ces derniers matchs,

et que Ginobili, fort d’un contrat bien ficelé, a retrouvé pas mal d’allant.

Choc serré, mais par esprit cocardier, et comme ces texans chevalins, même s’ils ont gagné ces derniers mois en rigueur, retomberont dans leurs approximations...

4-3 pour San Antonio, qui y perdra cependant pas mal de forces pour se crasher en demi,

et ira reposer ses vieux os dans son cimetierre des éléphants noir et blanc.

 

Suns – Portland :

soyons clairs, jamais Nash et ses potes ne feront de grands play-offs.

J’en suis le premier désolé, leur basket de feu et de flammes gorgés de soleil d’Arizona m’a toujours fait tripper,

mais la bande à Batum, certes jeune, a pris de l’expérience, et, elle, sait défendre.

Brandon Roy va sortir ces griffes,

ça va pas changer le monde, on s’est aimé, n’en parlons plus,

4-2 pour les Trailblazzers, pour qui la vie continue,

et qui iront apprendre et perdre en finale de conf’ contre LA.

 

 

EASTERN PROMISES (n’engagent que ceux qui y croient)

 

Cavaliers – Bulls :

notre ami Tahiti Jooks fait son trou en NBA,

dont il a assimilé les us et coutumes sans perdre son identité d’ambianceur,

et où il devient un joueur d’impact.

Avec Luol Deng, je le vois bien rendre un peu folle la raquette des Cavaliers,

notamment sur la longueur de la série, face à un O Neal certes remis sur pied mais vieillissant.

 

Mais il y a LeBron.

 

A titre personnel, je laisse quand même les clés de l'opposition au duo Hinrich/Rose,

blindé de talent et qui a conduit les chicagoans à cet affrontement.

L’expérience de la série contre Boston de l’année précédente sera précieuse.

 

Allez, la surprise du 1er tour,

un 4-2 old school  pour la bande à Del Negro.

Et Le Bron qui part chez les Nets tant sa déception est grande.

Mais après, les petits, on digère mal et on coule en demi.

 

Celtics – Heat :

le vrai choc de ce premier tour, avec une équipe de Miami qui redécouvre que le meilleur joueur de la Ligue,

D Wade,

évolue encore mieux avec des coéquipiers dans le coup.

Le propre des TRES grands joueurs.

Pas de blessés majeurs, une fin de saison en boulet de canon,

face à eux des bostonnais jamais remis de leur titre et de la brillante saison qui les y avait menés,

et un Rondo surcôté...

4-2 pour le Heat, la menace pas fantôme de l’Est.

L’année de l’affirmation de Dwyan, je vous dis !

 

Magics – Charlotte :

comment ça, je ne pronostique pas une victoire éclatante de Boris Diaw et de ses potes !!!?

Mais qu’ai-je fait de mon patriotisme et de mon identité nationale ?

Avec ce Charlotte qui hume bon le prénom des 30 glorieuses ?

 

 

 

Disons que le bleu blanc rouge ne peut rien contre le bleu de floride,

déjà tendance la saison dernière.

Comme les amis d'Orlando ont mené tranquillou leur barque, refaisant le clip de l'année dernière,

ils arrivent en forme pour cette série.

Et Vince Carter a pu jouer en moteur électrique en saison régulière,

et le bougre va montrer que sa machine à explosion ne demande qu’à carboniser du parquet de playoffs.

Il va nous montrer ce que c'est qu'un clutch player, bien intégré dans un squad déjà complet, qui prépare depuis un an ce retour au 1er plan.

4-0 pour la bande à Van Gundy, qui ira au moins jusqu’en finale de conf’ dans un derby floridien taillé pour eux et leur big man Howard, inégalable dans cette zone américaine du Levant.

Désolé Boris, tâche de moins prendre du volume cet été, qui va commencer bientôt en Caroline.

 

Hawks – Milwauckee :

inutile de compter sur les Bucks, Lost de chez Lost sur une île désertée par leur australien Bogut.

4-1 pour le chêne Horford et la forêt géorgienne, qui risquent d’être difficilement taillables.

L’adversaire monolithique, bien organisé, contre lequel Orlando pourrait perdre quelques forces.

 

 

Posté par RamonDiaz à 20:30 - Basket-ball - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

  • C'est pas faux !

    Posté par cotcot, 15 avril 2010 à 21:37
  • Mon cher Ramon,
    Il y a des points que je trouve brillants dans la voûte céleste de votre démonstration. Mais, j'aurais à redire une chose, moi qui maîtrise l'art des pronostics comme Big Shaq celui des lancers francs : Denver devrait l'emporter, certes, mais vous oubliez Deron Williams. Et celui-là peut faire très mal à lui tout seul (pas assez, peut-être, pour venir à bout du cinq adverse, mais Billups ne sera pas Chance(ux) de se le coltiner...) !

    Posté par Charles, 16 avril 2010 à 09:57
  • Mon cher Ramon,
    Il y a des points que je trouve brillants dans la voûte céleste de votre démonstration. Mais, j'aurais à redire une chose, moi qui maîtrise l'art des pronostics comme Big Shaq celui des lancers francs : Denver devrait l'emporter, certes, mais vous oubliez Deron Williams. Et celui-là peut faire très mal à lui tout seul (pas assez, peut-être, pour venir à bout du cinq adverse, mais Billups ne sera pas Chance(ux) de se le coltiner...) !

    Posté par Charles, 16 avril 2010 à 10:00
  • Quelques précisions

    Tout d'abord, Une énorme précision sur le mode de fonctionnement de la NBA. La dernière grève est venue des arbitres de NBA en début de saison. Celle d'avant fût le fait des propriétaires de franchise lors d'un Lock out mémorable en 1999. Enfin, si ce sont effectivement les joueurs qui touchent le plus, peut-on appeler marxiste une organisation plafonnant les rémunérations de ses salariés??? Tout cela est bien plus complexe que ça en à l'air...
    Sur les pronostiques, magnifique article !!!
    Juste un désaccord sur Dallas, que je vois bien aller au bout (et donc sortir les Lakers), sur Cleveland (qui va mettre une grosse taule à Chicago, et le sur le Jazz (plutôt d'accord avec Charles, la-dessus).
    Sinon, d'accord sur tout le reste, et notamment sur Rondo!!!
    Merci pour cet article !

    Posté par jchemli, 16 avril 2010 à 10:27
  • n'ayons pas peur des mots

    @ Jérôme

    totalement ok avec toi,
    disons que le système NBA est de fait cogéré par les joueurs,
    qui oublient rapidement le chacun pour sa gueule d'affichage
    pour chauffer tels des cheminots CGT, et les propriétaires de franchise.

    Le tout pour que derrière le système soit globalement bien à la cool pour tous.

    Peut-être pas marxiste, mais ce système égalitaire et protecteur des joueurs (qui touchent une retraite en béton, il n'y a qu'à regarder ceux qui continuent de jouer à 40 berges passés dans nos petits clubs) me surprend toujours au pays de la lutte contre toute forme d'organisation de l'économie.
    J'attends d'ailleurs l'arrivée d'un oligarque (a priori chez les Nets, si j'ai bien compris) pour voir ce qui pourrait advenir.

    Alors qu'en Europe, globalement, eh bien c'est n'importe quoi, malgré quelques tentatives syndicales, on est encore dans le spéculatif (voir en Angleterre ou en Espagne, où l'endettement pousse les clubs vers la sortie tel le 1er FC Toulon venu) et le court termisme, sans se poser la question de la viabilité du système.


    @ tous
    Sinon, sur mes pronos, les Cavs, c'est quelque chose, je suis d'accord,
    même si l'avantage pour les gars du Michigan est d'avoir une vraie bonne raquette.
    Donc je veux croire à ce qu'il y ait vraiment match.
    Et comme Chicago avait montré la saison dernière être capable de s'accrocher contre Boston (certes sans KG), à voir...
    Bon, sur Dallas, les Spurs vont tout donner pour les sortir, bataille texane oblige, quitte à se crâmer. Ca va se jouer au couteau.

    Et pour les Jazz... j'aime trop Billups, le vrai grand meneur tacticien de la Ligue,
    Dans la raquette, Nene, le pivot brésilien, a pris du muscle pas que pectoral (hihi quelle grivoisité) cette année, et Kenyon Martin, joueur dont je ne suis pas en soi grand fan, a un vrai volume défensif, du genre à justement freiner le duo Okur Boozer.
    Et comme Kirilenko est reparti en période glaciaire, après un fausse remontée à la surface début 2010, désolé, mais les Jazz vont vraiment avoir du mal, malgré leur dragster Deron Williams, qui prendra une leçon par Chauncey.

    Posté par ramondiaz, 16 avril 2010 à 11:03
  • Belle analyse...

    Je trouve ta connaissance du basket américain surprenante.
    Je suis plus d'accord avec le commentaire qu'avec l'article concernant le système économique NBA.
    Et tes pronostiques sont osés, mais justifiés. Bonne chance, donc, et bon play-off !!!!!

    Posté par jchemli, 16 avril 2010 à 12:02

Poster un commentaire